Forum Reiki Usui

Lieu de partage, d'entraide, d'informations et de discussions sur le Reiki, la Spiritualité et la Connaissance de Soi.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Reiki et photo
par elfe Ven 25 Nov 2016 - 11:48

» Envoi Reiki du jeudi 17 novembre 2016
par lamar Lun 21 Nov 2016 - 20:28

» Chaleur pendant une séance Reiki
par Lydie Lun 31 Oct 2016 - 20:25

» aucun ressenti
par Myriam Dim 30 Oct 2016 - 9:18

» Envoi collectif Reiki du mercredi 19 octobre 2016
par Myriam Jeu 20 Oct 2016 - 15:05

» polarité des mains
par Lydie Lun 17 Oct 2016 - 23:38

» Protocole de nettoyage
par NO_STRESS Lun 12 Sep 2016 - 19:22

» Les égregores
par Lydie Sam 3 Sep 2016 - 10:40

» Purification d'un logement
par Nadège Mer 31 Aoû 2016 - 12:22

» Les 11 caractéristiques et attraits du Reiki
par Lydie Lun 29 Aoû 2016 - 9:58

» L'alimentation saine et les cinq éléments de la création universelle
par Lydie Dim 28 Aoû 2016 - 16:36

» Initiation Reiki pour enfant
par Lydie Sam 27 Aoû 2016 - 13:59

» [Lien] La mémoire de l'eau : vers une révolution de la médecine
par Myriam Ven 26 Aoû 2016 - 23:06

» Prière pour l'Assomption (15 août)
par lamar Mer 17 Aoû 2016 - 12:34

» Les espaces de respiration
par Jew Mar 16 Aoû 2016 - 22:18

» Okuden Kenzi et okuden Koki
par Janaka Mar 16 Aoû 2016 - 9:49

» Sommaire de la section 2e degré
par Lydie Mar 16 Aoû 2016 - 9:32

» Fabriquer du Sel de Bain
par Jew Dim 14 Aoû 2016 - 10:13

Boutique Reiki
Boutique Amazon

Partagez|

Les Larves, la « sangsue astrale »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: Les Larves, la « sangsue astrale » Sam 14 Juin 2014 - 10:12

Les Larves, la « sangsue astrale »
Par Arnaud Thuly - Site : Portail ésotérique





2008
*le téléphone sonne*
Alliance Magique Bonjour,
_ Oui bonjour, je suis bien à l’alliance magique?
_ Tout à fait.
_ Voilà je vous appelle parceque je ne sais plus quoi faire.
_ Expliquez moi ça.
_ Voilà, depuis à peu près deux ans, je suis dans un état de déprime profond, j’ai tenté de me suicider l’année dernière, je suis suivie par un médecin et un psychlogue, qui m’ont mis sous divers médicaments que je prends régulièrement, et rien n’y fait. Je suis mariée, j’ai un travail, j’ai 2 enfants de 4 et 8 ans, j’ai des amis, pas de problèmes familiaux notables, tout le monde me dit que je devrais être heureuse compte tenu de la chance que j’ai, mais rien n’y fait. Une de mes amies qui croit à tout ca, à ce que vous faites je veux dire, m’a dit de vous contacter, que vous pourriez peut être m’aider. Je ne sais plus quoi faire *voix émue, larmes aux yeux*, quoi qu’il arrive, même de bien, j’ai envie de pleurer, comme si rien ne pouvait m’en empêcher; et je suis tellement fatiguée, dès le matin au réveil, je n’ai qu’une envie c’est de dormir toute la journée. Si je n’avais pas ma famille…. *elle se tait*
Est ce que vous pouvez faire quelque chose pour moi?

_ Bon, là très sincèrement je ne peux rien vous dire de particulier, différents points que vous évoquez sont troublants, mais il est difficile de se rendre compte par téléphone. De quelle région êtes vous?
_ Je suis de *******-********
_ Ha mais vous êtes dans notre région?!
_ Oui, c’est une amie qui est venue à votre dépôt parfois qui m’a dit de vous contacter.
_ D’accord. Alors le plus simple pour que je puisse vous dire si quelque chose est faisable, serait de venir nous voir directement, comme ca on pourra en discuter plus en détail.

Quelques heures plus tard, une femme d’une quarantaine d’années débarquait au dépôt que nous avions à l’époque sur Balma (à côté de toulouse).
Au premier ressenti, pas besoin d’être un grand mage pour se rendre compte que ce qui l’oppressait n’avait rien de psychologique, l’entité « accrochée » à elle dégageait une énergie suffisamment lourde pour comprendre le problème.
Après avoir pris le temps de discuter et de lui expliquer comment se débarasser de cette saleté, cette personne est repartie.
3 semaines plus tard, elle me retéléphonait pour m’informer que tout semblait s’être arrangée, qu’elle n’en revenait pas (car dans le fond elle n’y croyait pas trop avant de venir) qu’elle était de nouveau en pleine forme, pleine de vie, plus aucune envie malsaine, plus de tristesse. Les choses semblaient enfin s’être posées, après plusieurs années de calvaire.


Cette petite histoire qui j’en suis sûr vous aura passionné (^_^), est un phénomène auquel j’ai été à maintes reprises confronté depuis que j’ai ouvert l’Alliance Magique. Ho bien sûr, chaque histoire est différente, mais il m’est arrivé à plusieurs reprises de rencontrer des gens qui étaient les victimes de ce que nous appellons communément: les Larves…

 
 
 
 
 
 
 


Que d’histoires j’ai pu entendre (que d’idioties aussi il faut l’avouer) au sujet des larves. Les superstitions ont la vie dure, et les approximations sont souvent préférées (même par les gens qui travaillent soit disant dans le milieu) parceque c’est toujours beaucoup plus vendeur de dire « vous avez une entité noire qui vous suit », ou encore « c’est un esprit très puissant que vous trainez depuis 36 réincarnations (qu’un travail de 6 séances à 600 euros la séance vous aidera à débloquer définitivement).

Tout d’abord, qu’est ce qu’une larve?



Si vous faites quelques recherches, vous allez trouver beaucoup de termes associés au mot larve (en ésotérisme s’entend): schèmes, lémures, coques astrales etc…

Je ne partirai pas dans un débat étymologique qui amènerait à présenter des différences notables entre les différents termes, car ces différences proviennent principalement des filtres du praticien qui les regarde. En effet, certains de ces termes sont TRES anciens (antiquité pour certains) et font référence à des superstitions propres à certaines civilisations et au regard qu’elles portaient sur leur monde.On les assimile parfois à tort avec les esprits de défunts, les « démons » etc…

Donc, disais-je, une larve, ce n’est ni plus ni moins qu’une subsistance énergétique malsaine, issue dans la plupart des cas, des pensées négatives voire morbides émises par les individus. La pensée est une chose cocasse tant elle peut devenir terrifiante (nous verrons dans un prochain texte tout ce qui touche à l’envoutement et l’auto envoutement). En s’unifiant, ces pensées finissent pas donner naissance à une sorte de forme pensée totalement involontaire, dont la seule raison d’exister consiste à se nourrir. (j’invite ceux qui veulent plus de renseignements sur leur création à me contacter en privé, je n’aborderai pas ce sujet ici pour des raisons évidentes)

Si nous devions comparer une larve à un animal, il s’agirait de la sangsue (en plus gros, cela va de soi)


Comme dit précédemment, la larve n’a vocation qu’à une seule chose: se nourrir.
Mais, issue des pires strates de la pensée humaine (ou de ce qu’il est peut être profondément…), la larve n’est guère fan de hamburgers et de frites. A choisir elle préfèrera se délecter de l’énergie vitale d’un être vivant (à emporter s’il vous plait), si possible humain (parcequ’un chien ne fait pas des chats).

Contrairement à une idée recue, une larve est mobile, elle n’est pas obligée de rester accrochée à son créateur, bien au contraire.

Ses proies favorites ?


_ Les gens dans un état de faiblesse psychologique ou physique (personnes touchées par une dépression, par la mort d’un proche, par la maladie ou tout autre phénomène qui va avoir tendance à mettre la personne dans un état de faiblesse)
_ Les gens dont les réserves énergétiques sont importantes (vous pratiquez le magnétisme, la magie ou autre à un niveau important: bravo, vous faites partie des candidats de choix)
_ Les gens qui répondent aux 2 critères à la fois sont de véritables mets de luxe.

Comment se nourrit-elle?



Les méthodes varient généralement en fonction de différents critères. Tout d’abord, son ancienneté. Bien que l’on tombe généralement sur des larves « jeunes » ou de petite taille, il arrive parfois que l’on tombe sur de véritables monstres tant elles peuvent être imposantes.

Les larves les plus petites ont tendance à changer très fréquemment d’hôte, afin de ne pas prendre trop de risques. Elles se collent au corps éthérique puis absorbent l’énergie vitale de leur victime, comme le ferait n’importe quel bon vampire énergétique. Une fois rassasiée, elle aura tendance à changer d’hôte en prenant le premier qui se présentera sous la main. Lors des rituels, en cas de mauvaise protection, vous risquez de voir débarquer tout un groupe (voire une horde) de ce genre de bestioles peu ragoûtantes, donc prudence.

Les larves plus imposantes, elles, sont les plus dangereuses. Elles choisissent une victime qui leur convienne et s’en nourrissent de facon parfois très agressive, jusqu’à ce que leur proie soit complètement vidée.

Elles ne changent d’hôte qu’en cas de décès de la personne ou si une proie vraiment trop alléchante se présente (voir plus haut).

Les conséquences de cette vampirisation?


Imaginez une situation dans laquelle vous pouvez dormir 10h par jour, faire du sport et vous nourrir correctement et être malgré tout en état de fatigue permanente, où des pensées malsaines, comme étrangères à votre propre pensée, se présentent à vous. Agressivité, méchanceté, tristesse, colère, déprime… sont des exemples typiques.

La fatigue qui s’installe joue un rôle également, en permettant une meilleure installation des symptomes qui, dans d’autres conditions, n’auraient eu aucune prise.

Ces états inhabituels ont tous une particularité commune: dans ces états, vous dégagez naturellement d’avantage d’énergie. La larve se repaît ainsi plus aisément et en plus grande quantité.

Des situations qui perdurent peuvent devenir véritablement dramatiques, comme c’était le cas pour la personne citée en exemple au début de l’article, qui par chance, avait recue de l’aide au moment où elle s’apprêtait à se laisser dépasser par ses émotions pour commettre l’irréparable.

Tout le monde n’a pas cette chance…

On me demande parfois si il est possible d’estimer le nombre de cas où la situation est provoquée par une larve et le nombre de cas où le problème est d’ordre psychologique.

Je réponds en général qu’il est très difficile de donner un chiffre réaliste. En effet, comme dit précédemment, les larves de petite taille ont tendance à changer d’hôte, mais leur présence temporaire suffit parfois à jouer le rôle d’élément déclencheur chez une personne qui n’était pas au clair avec elle même ou qui avait quelques soucis.

Une large fourchette, de 40 à 60% me parait raisonnable (en considérant donc les larves en tant qu’élément déclencheur). Si on se focalise sur les cas graves où une larve est responsable intégralement du problème, je dirais que le chiffre tourne plutôt aux alentours des 5 à 10%.

5 à 10%, cela parait peu, et pourtant c’est énorme.
Cela représente des centaines voire des milliers de personnes qui risquent de passer des années voire leur vie toute entière à tenter de résoudre un problème qui n’est pas celui qu’elles imaginent (ou que leur thérapeute imagine).
Je vois d’avance les critiques incendiaires « ouiiiii vous dites que la psychologie et les médicaments ne servent à rien, tout caaaaa ».
NON. Je dis que dans 5 à 10% des cas, la psychologie n’est pas un traitement adapté, et qu’il est quand même incroyable que si peu de gens prennent le temps d’explorer cette voie potentielle, en laissant de côté ses à priori, rien que dans le doute.
Après tout, pour quoi sommes-nous là? Pour aider la personne ou pour satisfaire un égo malsain de « moijaitoujoursraison »?

Comme nous allons le voir dans la suite de cet article, se débarasser d’une larve, dans la majorité des cas, est une chose simple et qui ne nécessite pas un budget conséquent, alors pourquoi ne pas prendre la peine d’essayer? Au pire cela n’aura pas d’effet, au mieux cela résoudra peut-être le problème terrible qui s’abbat sur des gens qui n’ont rien demandé!
Je terminerai ce passage en rappellant quand même que 5 à 10% des cas, ca implique aussi que 90% des cas ne sont pas dûs à l’action permanente d’une larve, et qu’un travail d’ordre psychologique et d’introspection devient alors le meilleur moyen de résoudre ses problèmes.

Comment se débarasser des larves et s’en prémunir?
Pour s’en prémunir, quelques petites solutions « simples » existent (ces méthodes seront abordées plus longuement dans d’autres articles puisqu’elles ne sont pas efficaces que contre les larves):



Restreindre ses « corps énergétiques » au maximum, pour qu’ils deviennent pratiquement indétectable même par quelqu’un assis à côté de vous, cela évitera de devenir une proie de potentielle.

Des purifications régulières au camphre, au benjoin ou au citron auront tendance à les faire fuir (coût : 3-4 euros environ…)

Un travail d’introspection fréquent et réaliste pour éviter de créer soi même inconsciemment une larve.

Pour s’en débarasser:
Pour un mage aguéri, plusieurs solutions se présentent (que je n’expliciterai pas d’avantage pour éviter de rallonger cet article déja bien long):

Avec l’athamé ou l’épée ou toute pointe en acier, en se défendant comme il le ferait avec n’importe quelle autre entité.

En visualisant une quantité d’énergie la plus « positive » possible que l’on transmettra à la larve. Cela ne la détruira pas mais aura un puissant effet de répulsion. (dans la même lignée vous aurez le rituel de bannissement du pentagramme par exemple).

En créant une forme pensée ou en faisant appel à une entité dans le but spécifique de se débarasser des larves.

Pour la personne qui n’y connait rien (car c’est elle qui est le plus souvent la victime)
Tout d’abord, il faut encore distinguer les petites larves des plus imposantes.
Pour les plus classiques, de simples purifications au camphre, au benjoin ou au citron auront tendance à les faire fuir (coût : 3-4 euros environ…)

Si la larve est bien accrochée, une des solutions les plus efficaces qui soient consiste à prendre un bain dans lequel vous aurez versé de l’huile essentielle de citron (6-7 euros environ) ou fait infuser de la pelure de citron (1 euro?), que vous pouvez mélanger avec de l’absinthe. C’est une méthode agressive pour la larve, qui généralement va réagir très fortement (vous pouvez sentir un froid glacial vous parcourir, vous sentir mal, comme si vous alliez faire un malaise, ressentir une forte douleur etc..) Cette méthode a pour effet de détruire la larve accrochée. Dans à peu près 8 cas sur 10, cela s’avère LARGEMENT SUFFISANT!

N’allez pas dans votre boutique pour dire « je veux ca ca ca ca ca », commencez par tester la solution la plus adaptée, cela vous évitera potentiellement des dépenses totalement inutiles. Si cela ne suffit pas, adressez-vous à un professionel qui pourra se charger de résoudre le problème.

Comme dit précédemment, les larves sont issues de nos pensées malsaines, et bien entendu, bien que les larves bougent quand elles sont petites, il n’empêche qu’elles commencent par jeter leur dévolu sur leur(s) créateur(s), donc après avoir été débarassé de la larve qui vous importunait, n’hésitez pas à faire un travail psychologique et d’introspection pour éviter que cela ne survienne à nouveau.

Source
Revenir en haut Aller en bas
Lydie




Messages : 1443
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 52
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Sam 14 Juin 2014 - 12:09

 

CITRONNIER

Le pouvoir du Citronnier et, plus précisément de son fruit, le Citron, est extraordinaire : vibrant sur la Sphère Lunaire, le Citron détruit immédiatement toutes les vibrations négatives attachées à Yésod. On peut en faire le constat aussi bien au plan physique qu'au plan éthérique et psychique.

Le jus de Citron, est réputé, en effet, pour son action bienfaisante sur le foie, la vésicule biliaire et, en général, pour le drainage des impuretés de l'organisme. Il agit de même sur le plan éthérique car il chasse littéralement les larves et toutes autres entités du bas astral et de l'éthérique dense qui se greffent sur les humains sans que ces derniers s'en rendent bien compte; ils prennent conscience seulement de la maladie sans connaître une des origines premières: mode de vie néfaste (consommation abusive de viandes et de charcuterie, d'alcool et de tabac), pensées négatives envers soi-même et les autres, émotions négatives (manque de confiance, pessimisme, etc...).

Est-ce pour cela que l'on massait les pieds des ivrognes avec du jus de Citron ? On disait, en effet, que les démons de l'alcoolisme s'enfuyaient de cette manière. L'occultiste ne sourira pas devant cette coutume parce qu'il sait que les énergies très négatives et les entités qui les gouvernent (les démons, si vous voulez) quittent le corps humain par les pieds; le jus de Citron sur les jambes et les pieds paraît, en ce sens, tout à fait justifié.

Conseil pratique: il est recommandé de boire du jus de Citron, le matin à jeun, non seulement pour entretenir la santé physique mais surtout pour chasser les greffes astrales et éthériques maléfiques.

Coupez en deux un Citron que vous aurez au préalable mis dans votre frigidaire. Frottez avec la partie vive votre visage, le cou, le nuque, le cœur, le plexus solaire et le nombril. Prenez l'autre morceau de Citron et frottez la paume de chaque main, les jambes , et la plante des pieds. Jetez le Citron. Ne vous essuyez pas et laissez sécher telle quelle la pulpe sur vous. Faites cela le soir avant de procéder à vos rituels habituels ou de prier et méditer.

Source : scan du livre  "De l'usage des Herbes, Poudres et Encens en Magie" de Mikhaël d'Estissac aux Editions François de Villac

 

_________________
arc-en-ciel  soleil  arc-en-ciel d 
L'Aphanizomenon flos-aquae, c'est quoi ?

Etreinte  G+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lydie-bonnet.fr/
Myriam




Messages : 317
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 50
Localisation : ELBEUF

MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Sam 14 Juin 2014 - 12:23

merci Lydie
C'est fort intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie




Messages : 1443
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 52
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Sam 14 Juin 2014 - 12:29

 

CAMPHRE

Voici longtemps que nos marchés ne distribuent plus du véritable Camphre, ces cristaux verdâtres qui s'agrippent à un arbre de Bornéo et de Sumatra: le Camphrier.

En effet, c'est, âgé de cinquante ans, environ, que le Camphrier commence à offrir ce qui, pour la Magie, avait, et a toujours, une grande importance.

De nature lunaire et aqueuse (contrairement à la croyance habituelle en des qualités ignées et martiennes), le Camphre reçoit sa force de la lointaine Neptune qui se déverse, via Mercure sur la Sphère Lunaire. Comme toutes les substances de cette catégorie particulière, le Camphre a une double action: il détruit les entités négatives (larves, coques, etc...) et apporte ainsi une clarté illuminatrice à la victime de telles attaques ; par ailleurs, il possède la capacité "d'entraîner" la conscience vers des plans subtils (oniriques, dirions-nous, ce sont les divers plans de l'Astral) et, en ce sens, il génère l'illusion. Ce sont bien là les attributs de Neptune...

Sa puissance est telle qu'autrefois, dès que l'on emménageait dans un lieu, on faisait brûler du camphre, par hygiène mais aussi pour dégager l'endroit des déchets éthériques et psychiques des habitants précédents.

Parce qu'il peut efficacement "nettoyer" un lieu, le Camphre rentrait dans la composition des huiles saintes et renforçait ainsi l'action des autres ingrédients en "préparant le terrain". Dans les monastères d'Extrême-Orient, il était abondamment utilisé aux mêmes fins.

On pense que le Camphre de synthèse vendu aujourd'hui en Europe n'est d'aucune utilité en Magie. Et c'est ce que nous pensions nous-même avant d'avoir tenté l'expérience. Nous fûmes surpris de son action immédiate sur l'environnement éthérique: le lieu était, en effet, rempli de larves. Joint à de l'Encens, le Camphre a donné d'excellents résultats.

Conseil pratique: dès que vous sentez que l'ambiance vibratoire d'une pièce, d'un lieu "s'épaissit" et qu'un malaise réel s'empare de vous comme si quelque chose s'agrippait à votre plexus solaire et que vos pieds s'emprisonnaient dans des sortes de lianes invisibles! Et bien, faites vite brûler du Camphre, de l'Encens et de l'Iris en ayant soin de garder plusieurs bougies allumées. Si vous avez un réchaud (de cuisine pour les "fondues", par exemple), n'hésitez pas à y mettre le feu. Un grand feu, beaucoup de feu, du Camphre et de l'Encens, voilà qui détruit admirablement les parasites éthériques et psychiques ! Veillez, cependant, à sortir de la pièce pendant que se consument ces produits car les émanations du Camphre ont un effet de tachycardie à éviter !

Source : scan du livre  "De l'usage des Herbes, Poudres et Encens en Magie" de Mikhaël d'Estissac aux Editions François de Villac

_________________
arc-en-ciel  soleil  arc-en-ciel d 
L'Aphanizomenon flos-aquae, c'est quoi ?

Etreinte  G+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lydie-bonnet.fr/
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Sam 14 Juin 2014 - 12:36

Merci Lydie pour ces précisions. Le citron fonctionne super bien en effet : les effets sont immédiats je trouve. Je l'utilise en HE sur un coton que je mets dans le bol chantant. Ce travail que je fais une fois par semaine porte ses fruits : on sent la différence énergétique ! Sur soi ou pour un lieu, l'effet est quasi immédiat !

Le camphre est également un très bon purificateur. Il agit mieux que le benjoin pour chasser les entités et tout ce qui relève du bas astral. Je conseille pour une efficacité optimale de l'utiliser en grain sur un charbon (et non en bâtonnet) : on obtient de bien meilleurs résultats.

Et pour ce qui est de l'article de Thuly, je rajouterais le fait qu'il faut travailler sur soi. En prenant conscience de nos problèmes, on dégage certaines choses et on évite aux larves de revenir.
Un travail introspectif (cf. dossier sur l'introspection : http://www.terraenergetica.com/t759-dossier-mai-2014-l-introspection ) et un travail avec le reiki nous évitent que les larves reviennent. C'est un très bon complément à leur destruction !
Revenir en haut Aller en bas
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Mar 19 Aoû 2014 - 17:56

Une Larve peut être faite de matière mentale ou bien de matière astrale; elle est généralement une créature astrale car elle est créée par la répétition constante d'une pensée intense, nourrie par une passion particulière, par une mauvaise habitude ou par d'autres défauts. Une personne crée habituellement ces êtres de façon insouciante à partir de la substance mentale ou astrale, extraite donc de son propre corps mental ou de son corps astral.

Une Larve est, en réalité, une demi créature qui vit sur les sous plans les plus bas du Plan Mental et du Plan Astral. Elle se nourrit des substances mentales ou astrales -selon le Plan où elle vit -qu'émet la passion particulière ou le défaut qui l'a créée. Elle a une forme ou coquille qui a une correspondance avec le « défaut créateur » et possède un fort instinct d'auto préservation. Sur le Chemin de l'Hermétisme, une Larve, fortement développée, est généralement un obstacle très difficile à surmonter. Un individu crée des Larves quand il ne réussit pas à contrôler ses défauts et il se trouve alors entouré de tout l'essaim qu'elles forment. Les Larves guettent constamment, dans l'environnement de cette personne, les occasions favorables pour éveiller la passion grâce à la quelle elles se nourrissent à ses dépens.

Source : Franz Bardon, Parole de Maître Arion, Livre d'or de la sagesse, (tome 4)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les Larves, la « sangsue astrale » Aujourd'hui à 20:56

Revenir en haut Aller en bas

Les Larves, la « sangsue astrale »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reiki Usui :: Les énergies en action :: Protection & Purification-
Sauter vers: