Forum Reiki Usui

Lieu de partage, d'entraide, d'informations et de discussions sur le Reiki, la Spiritualité et la Connaissance de Soi.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Reiki et photo
par elfe Ven 25 Nov 2016 - 11:48

» Envoi Reiki du jeudi 17 novembre 2016
par lamar Lun 21 Nov 2016 - 20:28

» Chaleur pendant une séance Reiki
par Lydie Lun 31 Oct 2016 - 20:25

» aucun ressenti
par Myriam Dim 30 Oct 2016 - 9:18

» Envoi collectif Reiki du mercredi 19 octobre 2016
par Myriam Jeu 20 Oct 2016 - 15:05

» polarité des mains
par Lydie Lun 17 Oct 2016 - 23:38

» Protocole de nettoyage
par NO_STRESS Lun 12 Sep 2016 - 19:22

» Les égregores
par Lydie Sam 3 Sep 2016 - 10:40

» Purification d'un logement
par Nadège Mer 31 Aoû 2016 - 12:22

» Les 11 caractéristiques et attraits du Reiki
par Lydie Lun 29 Aoû 2016 - 9:58

» L'alimentation saine et les cinq éléments de la création universelle
par Lydie Dim 28 Aoû 2016 - 16:36

» Initiation Reiki pour enfant
par Lydie Sam 27 Aoû 2016 - 13:59

» [Lien] La mémoire de l'eau : vers une révolution de la médecine
par Myriam Ven 26 Aoû 2016 - 23:06

» Prière pour l'Assomption (15 août)
par lamar Mer 17 Aoû 2016 - 12:34

» Les espaces de respiration
par Jew Mar 16 Aoû 2016 - 22:18

» Okuden Kenzi et okuden Koki
par Janaka Mar 16 Aoû 2016 - 9:49

» Sommaire de la section 2e degré
par Lydie Mar 16 Aoû 2016 - 9:32

» Fabriquer du Sel de Bain
par Jew Dim 14 Aoû 2016 - 10:13

Boutique Reiki
Boutique Amazon
anipassion.com
Partagez|

L'importance du ventre dans la médecine taoïste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: L'importance du ventre dans la médecine taoïste Jeu 2 Jan 2014 - 11:25

Le ventre : deuxième cerveau
Auteur : Marie Janneau - Thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise

Au Japon, on le nomme Hara, chez les bouddhistes tibétains on l'appelle "petit vase", et chez les Chinois, on l'appelle Dan Tian, l'océan de Qi (énergie).

Selon les Taoïstes notre corps physique s'est créé lors de la rencontre de deux énergies Yin et Yang, l'ovule et du spermatozoïde. Cette rencontre a créé une énergie autonome autour de laquelle le corps énergétique et le corps physique se sont construits. Ce point de départ c'est le Dan Tian !

Les Chinois le désignent comme le centre du Qi originel, c'est-à-dire l'énergie qui nous a été léguée par nos parents et nos ancêtres.

On le situe traditionnellement à 3 travers de doigt sous le nombril et à peu près au milieu du ventre.

Ce centre peut être éveillé par la concentration, le souffle, des mouvements internes d'énergie, mais aussi par des mouvements physiques comme le Qi gong ou le Taï Ji quan.

Toutes les tensions psychiques ou physiques ont leur écho dans le ventre, centre du corps. C'est un centre énergétique, un centre de gravité et un centre émotionnel. Cette zone est d'une importance capitale dans le maintien de la santé physique et mentale.

D'aprés le Docteur Kunlin Zhang, docteur en médecine chinoise et professeur de Qi Gong, la symbolique du ventre est très importante.

Le ventre est comme une grande chaudière, un lieu de transformation, il symbolise la récolte et la matérialisation.

L'élément associé est la terre, la saveur reliée au ventre (rate, pancréas, et intestins) est le doux, le sucré, et la saison est la fin de l'été.

La pratique de la gymnastique chinoise régule les fonctions intestinales et les émotions. Le ventre est bien un autre cerveau.

Effectivement, Les Taoïstes disent que c'est notre deuxième cerveau. Lorsque l'on sourit et que l'on respire à l'intérieur de cet espace, cela transforme le mode de fonctionnement de notre cerveau et notre façon de penser. Nous adoptons alors un mode de fonctionnement plus global et plus paisible.

D'autre part, le Dan Tian est un lieu où l'on peut stocker autant d'énergie que l'on veut, sans avoir d'effets perturbateurs. En Occident, nous avons tendance à faire monter trop d'énergie dans la tête, ce qui peut causer nombre d'effets secondaires tels le stress, l'insomnie, une humeur instable et un manque d'enracinement qui se traduit dans notre comportement envers les autres.

Comme les chinois, les indiens savent depuis des siècles que le ventre est le siège de l'âme, des racines de la vie. Ils comparent la structure du cerveau à celle, en particulier, de l'intestin grêle, l'un comme l'autre doté de circonvolutions étonnement ressemblantes.

Ce parallèle morphologique se double par ailleurs d'un étonnant faisceau de similitudes : ce véritable deuxième cerveau inséré au sein de notre corps, appelé le système nerveux entérique. Ce système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif.

Parfaite unité fonctionnelle intégrée, il est composé de neurones, de protéines et de neurotransmetteurs qui renvoient au cerveau "d'en haut" tout en travaillant de façon autonome.

Le Pr Michael Gershon, de l'Université Columbia de New York, étudie depuis 30 ans ce cerveau d'en bas. D'après ses travaux, le système nerveux entérique communique constamment avec le système nerveux central, par le biais du nerf dit vague ou pneumogastrique.

On retrouve au sein du système entérique l'essentiel des neurotransmetteurs du système nerveux central qui jouent un rôle dans le fonctionnement du cerveau encéphalique: la dopamine, la norépinéphrine, la mélatonine, l'acétylcholine ou la sérotonine sont présentes.

Et toute altération de l'un des systèmes nerveux se répercute immanquablement sur l'autre : ainsi, dans le cas des maladies auto-immunes, telles que les colites ulcéreuses, la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson, il est fréquent que les malades souffrent de constipation.

"S'il y a chaos dans notre ventre (et partout ailleurs dans notre corps), il y aura misère dans notre tête", prévient le Pr Gershon.

Mais si aujourd'hui nous croyons maîtriser notre premier cerveau, celui du haut, il est fréquent qu'en bas, celui du ventre s'agite lors de périodes d'anxiété, de stress, ou d'ennui : il se gonfle, se tortille, se crispe ou se vide. Et d'après certains chercheurs, d'autres maux plus lointains pourraient avoir leurs origines du coté du ventre."

Sources : Magazine Génération Tao / " The second brain " du Pr Michael D. Gershon/ Revue Biocontact
Revenir en haut Aller en bas
Lydie




Messages : 1443
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 52
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: L'importance du ventre dans la médecine taoïste Jeu 2 Jan 2014 - 11:58

C'est bien vrai, lorsqu'on parle d'ancrage c'est de ça qu'on parle  Very Happy 
Au niveau métaphysique ce centre correspond au CKR.
Lorsqu'on reste sur la position de la tête (reiki) pendant plus de 15 minutes, on attend notre ventre faire des gargouillis  Very Happy  Ils communiquent  Laughing 

 


Dernière édition par Lydie le Jeu 2 Jan 2014 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lydie-bonnet.fr/
Fabrice




Messages : 365
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 43
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: L'importance du ventre dans la médecine taoïste Jeu 2 Jan 2014 - 15:49

vrai que les Deux sont en étroite relation.

De nos pensées et émotion, nous allons influencer sur un organe en particulier.

EX : un événement, une situation .... qui ne nous convient pas, aura une répercutions sur notre estomac qui a la fonction d’accueil, d'assimilation.

Et inversement, une nourriture non adéquate créera des troubles digestif, qui se refléterons sur notre bien. abus de sucre, de sel, d'alcool, .... qui vont faire fonctionner l'organe en continuité, le fatiguer, voir l'épuiser.
Sans compter l'accumulation de toxines qui vont faire travailler le corps dans sa globalité, pour évacuer tout ça. Perte d'énergie.

Pour ceux qui sont intéressé, je vous joins ce lien.
Regarder le tableau .

http://www.guillaumezimmermann.com/2010/04/les-associations-alimentaires.html

En faite, il suffit de respecter quelque règles importante :

LES FRUITS, toujours seuls (il se digère en seulement une demi heure, estomac vide )
Pas de salade de fruit après un repas.

LES PROTÉINES, INCOMPATIBLENT avec LES FÉCULENTS.

Évitez la viande, le lactose, le gluten ..

ça peut paraitre dure, mais faites un essai sur au moins une semaine, vous sentirez des choses changer.

Déja, plus léger, et une énergie plus disponible.

Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Serge




Messages : 64
Date d'inscription : 28/12/2015
Age : 55
Localisation : Oberdorf 68

MessageSujet: Re: L'importance du ventre dans la médecine taoïste Mar 12 Jan 2016 - 13:00

Non seulement un cerveau mais un cerveau sous l'influence des bactéries

"Cela a conduit le chercheur canadien à mener une expérience encore plus surprenante. Il a choisi deux lignées de souris différentes : l'une présentant un comportement particulièrement actif et téméraire et l'autre beaucoup plus calme. Puis il a administré à chaque lignée le microbiote de l'autre.

Résultat : Les souris agitées, après avoir reçu les bactéries des souris calmes, se sont complètement assagies. Et inversement, les souris calmes sont devenues beaucoup plus agressives après avoir ingéré les bactéries des souris agitées.

Cette expérience démontre que, chez les souris, les bactéries présentes dans le tube digestif ont une influence importante sur le comportement et donc sur le cerveau"

https://www.crashdebug.fr/index.php/sciencess/8218-decouverte-scientifique-le-ventre-notre-deuxieme-cerveau-fantastique-revelation-et-inquietantes-derives

https://lejournal.cnrs.fr/articles/microbiote-des-bacteries-qui-nous-veulent-du-bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'importance du ventre dans la médecine taoïste Aujourd'hui à 10:58

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du ventre dans la médecine taoïste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reiki Usui :: Les énergies en action :: Les énergies de l'homme-
Sauter vers: