Forum Reiki Usui

Lieu de partage, d'entraide, d'informations et de discussions sur le Reiki, la Spiritualité et la Connaissance de Soi.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Reiki et photo
par elfe Ven 25 Nov 2016 - 11:48

» Envoi Reiki du jeudi 17 novembre 2016
par lamar Lun 21 Nov 2016 - 20:28

» Chaleur pendant une séance Reiki
par Lydie Lun 31 Oct 2016 - 20:25

» aucun ressenti
par Myriam Dim 30 Oct 2016 - 9:18

» Envoi collectif Reiki du mercredi 19 octobre 2016
par Myriam Jeu 20 Oct 2016 - 15:05

» polarité des mains
par Lydie Lun 17 Oct 2016 - 23:38

» Protocole de nettoyage
par NO_STRESS Lun 12 Sep 2016 - 19:22

» Les égregores
par Lydie Sam 3 Sep 2016 - 10:40

» Purification d'un logement
par Nadège Mer 31 Aoû 2016 - 12:22

» Les 11 caractéristiques et attraits du Reiki
par Lydie Lun 29 Aoû 2016 - 9:58

» L'alimentation saine et les cinq éléments de la création universelle
par Lydie Dim 28 Aoû 2016 - 16:36

» Initiation Reiki pour enfant
par Lydie Sam 27 Aoû 2016 - 13:59

» [Lien] La mémoire de l'eau : vers une révolution de la médecine
par Myriam Ven 26 Aoû 2016 - 23:06

» Prière pour l'Assomption (15 août)
par lamar Mer 17 Aoû 2016 - 12:34

» Les espaces de respiration
par Jew Mar 16 Aoû 2016 - 22:18

» Okuden Kenzi et okuden Koki
par Janaka Mar 16 Aoû 2016 - 9:49

» Sommaire de la section 2e degré
par Lydie Mar 16 Aoû 2016 - 9:32

» Fabriquer du Sel de Bain
par Jew Dim 14 Aoû 2016 - 10:13

Boutique Reiki
Boutique Amazon

Partagez|

Théorie des univers imbriqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: Théorie des univers imbriqués Dim 13 Oct 2013 - 11:27

Bonjour,

Lahoe, dans un post très élaboré nous parlait des égrégores dans leur globalité et dans leur généralité. Ici, je vais vous évoquer la théorie des univers imbriqués pour faire une relation avec le système des égrégores.
Cette théorie, je vous la livre telle que son auteure, Yuna Minhaï (du site Yunasdestiny), l'expose.

Bonne lecture, n'hésitez surtout pas à me donner votre avis sur le sujet et à mettre ce topic en relation avec celui dont je parlais plus haut. Cette théorie en est toujours à l'état d'ébauche, ce ne sont que quelques notes rapides et déductions. Mais il constitue tout de même une petite base de réflexion et de questionnement.

LA THEORIE DES UNIVERS IMBRIQUES

Voici une théorie sur laquelle je me penche en ce moment et que j'aimerais vous faire partager. Peut-être avez-vous déjà lu ou entendu un nom pareil. En fait, je me suis rendue compte qu'une théorie du même nom circulait déjà dans le domaine de la science. La mienne n'y a pas grand chose à voir, si ce n'est le concept. Peut-être existe-t-il déjà un concept tel que le mien, c'est même bien probable, mais, au cours de mes recherches, je n'ai rien trouvé sur le plan esotérique. Sur le plan scientifique en tout cas, il s'agirait, d'après ce que j'ai compris d'un entremêlement de plusieurs dimensions (10 ou 11, si mes souvenirs sont bons), et la base est un peu la même dans ma théorie. Bon, ca peut paraitre étrange aux yeux de certains, voire meme totalement farfelu, mais bon, l'essentiel n'est-il pas de se poser des questions ?...

DEUX AUTRES MONDES (ENFER ET PARADIS), ET POURQUOI PAS D'AUTRES ?

Pour en revenir à la base de ma théorie, en fait, elle reposerait ici sur un fait simple : Si l'on prend la naissance de la Terre selon les religions les plus communément admises, c'est Dieu qui serait à l'origine de sa création. C'est un propos que je ne réfute absolument pas, car en partant de cela, et en considérant que ce dieu soit une créature comme une autre, il serait possible d'affirmer que tout ce que l'on crée se met à exister "quelque part" (l'univers est infini, n'est-ce pas ?). Ainsi, si quelqu'un se met à écrire une histoire, peut-être que le monde qu'il a crée ainsi que ses personnages finissent par exister ensuite, sur un autre plan, identique au nôtre. L'auteur en deviendrait alors le Dieu, ou plus précisément ici, le Démiurge.

Qu'en est-il par la suite, de ces personnages, à la fin de l'histoire ? Un roman ou un conte a évidemment toujours une fin. Mais je pense que les plans ainsi crées ne s'arrêtent pas pour autant d'exister. Selon moi, ils continueraient leur petite vie dans leur coin, sur les bases de ce que l'auteur a crée.

Mais en partant de cela, qu'en est-il de nos Dieux, ou même des Energies ? Cette théorie ne contredit en rien les différentes religions, ni même ma propre conception, bien au contraire. De nouveaux plans d'existence sont crées, oui, mais pas n'importe comment. Selon moi, il y a des "règles" à respecter lorsque l'on crée un plan, quelque chose susceptible de garder l'equilibre au sein de ce plan, indépendamment l'auteur. Dans le cas de la Terre, ce serait alors les "dieux", "déesses", "énergies", peu importe leurs noms.

INVISIBLES OU VISIBLES ?

Si ces mondes ressemblent au nôtre (planete matérielle, etc), alors pourquoi ne serait-il pas possible de les voir ? C'est une question que je me suis posée au cours de mes réflexions, et je pense ne pas être la seule. En fait, je crois à différents plans, invisibles à nos yeux d'un point de vue matériel, qui se chevauchent ou se superposent. Notre plan "à nous" serait donc composé du systeme solaire, et je ne sais quoi d'autre que l'on a pas encore exploré, mais pas forcément d'autres mondes qui ont été crées en parallèle du nôtre. C'est pourquoi l'"Enfer" et le "Paradis" seraient plutôt proches de nous, en tout cas assez proches pour que l'on puisse communiquer avec des anges ou des démons lors de séances spirites mais pourtant invisibles à nos yeux.

QU'EN EST-IL DES MONDES QUE NOUS CREONS ?

Partant de cela, qu'advient-il de nos mondes ? Peut-on les "contacter" ? Ou tout du moins contacter nos personnages comme l'on contacterait un ange ? C'est une expérience que j'ai tenté de mener, avec une amie, pour confirmer ou non ma théorie. Je suis partie du principe que si, grâce au oui-ja, on pouvait contacter un ange, alors il serait peut etre possible de contacter un autre plan, à condition bien sûr que ce soit le nôtre. Pourquoi ?

En fait, je pense qu'il existe un "passage" entre notre plan et celui de l'"Enfer" et du "Paradis", qui permet de communiquer avec eux. Peut-être sont-ils justement imbriqués et se croisent-ils, ce qui permet leur accès lors des séances, en ouvrant simplement la Porte. Je pense qu'il y a tellement d'autres plans qu'il serait impossible d'en contacter précisément, à moins bien sûr qu'il s'agisse du sien. Là, avec un peu de précision, on arriverai sans doute à entrer en communication.

L'EXPERIENCE

Revenons donc sur l'expérience que j'ai tenté de mener. Il y a quelques temps, j'ai écrit un roman qui se déroulait dans un autre monde (fantasy/science fiction en parallèle) et j'ai voulu tenter l'expérience avec ce plan là. Mon amie et moi avons modifié l'incantation d'ouverture de la Porte pour une seance de oui-ja basique et l'avons adapté à "mon" monde, afin de faire en sorte qu'aucune autre entité ne puisse, en théorie, prendre possession de la planche. J'ai appelé un de mes personnages principaux, en citant précisément ses attributs, comme je l'aurais fait pour une séance normale.

Nous avons attendu quelques secondes, et le verre s'est mis à bouger. En conversant un peu, je me suis rendue compte que la personne qui parlait à l'autre bout avait exactement le caractère que je lui avais donné. Imposteur ou inconscient ? Pour vérifier, j'ai appelé un autre personnage au caractère opposé. Même résultat : exactement comme je l'avais crée.

D'AUTRES EXPERIENCES POUR APPROFONDIR

Après cette expérience, de nombreuses questions se sont bousculées dans ma tête, à propos de la théorie. Etaient-ce vraiment les personnages que j'avais crée, avec qui j'avais parlé, ou était-ce simplement mon inconscient qui jouait ? Bien entendu, il peut y avoir de grandes chances pour que l'on ait appelé réellement personne et que seul nos esprits se soient mis à bouillonner ! Jusqu'où pourrait aller cette théorie ? J'ai donc tenté de nouvelles expériences. Pour répondre à ma première question, j'ai réitéré l'expérience avec mon amie, en appelant encore un autre personnage, mais cette fois-ci, je l'ai laissée tenir le verre et je l'ai moi même lâché. Pas de doute donc que mon inconscient ne pouvait pas être la cause des mouvements du verre. Le résultat a encore une fois été le même : j'ai reconnu mon personnage trait pour trait, alors que je ne guidais pas du tout le verre, puisque je ne le touchais même pas. De même, c'était un personnage que mon amie, elle, ne connaissait pas du tout, puisqu'elle en confondait jusqu'au nom ! Alors de là à lui redonner son caractère exact et à relater ses tranches de vies...

Dernière expérience, maintenant. Pour connaître les limites de cette théorie et jusqu'où mes personnages pouvaient évoluer seuls, j'ai ajouté, sur le dessin de l'un d'eux, une cicatrice sur sa peau, sans pour autant en définir la raison. Un peu plus tard, je l'ai rappelé, lui demandant s'il avait une blessure justement, dans le dos. Il me répondit "oui". Mais lorsque je lui ai demandé s'il en connaissait l'origine, il m'a répondu non, qu'elle était apparue toute seule tout d'un coup...

A première vue, les êtres de ces plans peuvent donc vivre même après que nous ayons stoppé le roman ou le conte, ou quoi que ce soit d'autre, mais leur passé ne peut être construit que par nous. D'autres expériences sont sans doute à mener, et mes recherches à propos de cette théorie ne sont, de loin, pas terminées. En tout cas, si vous avez vous aussi mené des recherches sur le sujet ou si vous souhaitez nous faire part de vos impressions, surtout n'hésitez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Jew




Messages : 1962
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Théorie des univers imbriqués Dim 13 Oct 2013 - 11:31

Suite de la réflexion :

Nous parlions en premier lieu du concept de démiurge, de créateur d'un univers, comme un égrégore. Pourtant, une nouvelle forme s'est imposée à moi, celle d'un univers préexistant que nous serions à même de percevoir. Nous ne serions ainsi pas les créateurs, mais les transmetteurs. Avant de passer à mes *nombreuses* questions existentielles sur le sujet, voici les raisons qui m'ont poussé à y réfléchir à nouveau et à poursuivre mes recherches (qui ceci dit n'ont jamais été arrêtées XD)

J'ai repris il y a quelques temps l'écriture d'un nouveau roman, basé sur un univers qui me trotte dans la tête depuis des années déjà. Cependant, j'ai l'habitude d'écrire de manière totalement décousue, partant parfois de la fin, relatant plus tard le milieu de l'histoire par exemple, puis une bribe du début, un autre bout de la fin etc, sans réel fil conducteur. Pourtant, l'histoire parait tout à fait claire. Cependant, je n'avais jusqu'à présent trouvé aucun lien pour relier entre eux tous ces extraits et bribes de textes.

Il se trouve également que, lorsque j'écris, je m'aide parfois de musique pour me mettre dans l'ambiance et me permettre de me concentrer. Un soir, alors que je me préparais à écrire une scène tout à fait banale de mon histoire, dans laquelle il ne devait absolument rien se passer d'important, j'ai allumé la musique et ai aussitôt visualisé malgré moi la scène. J'ai vu clairement la pièce dans laquelle se tenaient les personnages, alors que je ne l'avais même pas encore ni décrite ni imaginée, les personnages, leurs occupations, l'ambiance... C'était un peu comme si j'étais spectatrice, directement dans la pièce. J'ai vu l'un de mes deux personnages, j'ai ressenti ses émotions, l'ai vu prendre des décisions, agir, faire des choses que je n'avais absolument pas prévues. J'ai vu le second se réveiller (oui, il dormait à ce moment là, enroulé dans une couverture aux motifs très moches que je n'aurai certainement pas inventés moi-même ), interagir avec lui, et monter leur propre histoire, bien loin de ce que j'avais prévu d'écrire. Premier fait troublant, admettons.

Seconde partie, et c'est vraiment là que j'ai commencé à réfléchir là-dessus : J'héberge en ce moment une amie venue me rendre visite, ésotériste elle aussi. Je lui fais lire le début de "mon" histoire, une dizaine de pages seulement qui sont déjà en place, et qui relatent l'introduction, sans pour autant lui faire part de l'intégralité de l'histoire, ni de l'intrigue, ni même du lien unissant les personnages. Le lendemain matin, elle se réveille et m'annonce qu'elle a rêvé de mes personnages, d'un lien établi entre eux, qu'elle ne pouvait pas connaître puisque je ne lui ai jamais raconté. Elle me décrit la scène et là, tout se met en place dans ma tête. Je file à mon bureau la retranscrire, et me rends compte que j'avais déjà commencé à l'écrire (mais elle n'avait pas pu la lire), dans les mêmes conditions, sans pour autant parvenir à la terminer. J'écris donc cette petite scène, et là se mettent bout à bout tous les autres extraits que j'avais déjà pu rédiger... Comme si ce rêve était la pièce manquante qui permettait de tout relier...

Nous avons par la suite longuement reparlé de cette théorie, tentant de trouver des explications, de nouvelles pistes de réflexion, etc etc. Voici, en vrac, quelques questions qui sont ressorties de notre discussion :

"Sommes nous seulement les démiurges d'un univers ou pouvons-nous également être les réceptacles d'un monde déjà existant ? Dans ce cas, comment cet univers s'est-il crée ? Qui en est le démiurge ?

Quelle est la part de création dans ce cas là ? Peut-on réellement dire que l'on "crée" lorsque l'on ne fait que canaliser et retranscrire des images d'un univers déjà en place ? Dans ce cas, nous ne serions ni auteurs ni démiurges mais simplement transmetteurs. Quelle est notre part de liberté dans la rédaction et/ou la représentation de ces faits ? Et jusqu'où peut aller ce lien qui nous unit à cet univers ?

Si cet univers est le fruit de la création d'un autre démiurge, à quel point s'est-il développé et a-t-il acquis son indépendance avant de venir à nous ? Pouvons-nous encore interférer dans leurs desins, modifier leurs chemins, ou ne pouvons-nous que relater des faits déjà écoulés ?

Les univers imbriqués découleraient donc de deux principes (rapport à l'écriture, à la transcription à notre propre échelle de ces faits), par une suite logique :


1. Nous sommes les démiurges de ces univers : Nous donnons vie, à partir de rien (ou de seules bribes) à un univers.

On retrouve la notion d'égrégore et de véritable principe de création.

Cet univers prend forme sous notre plume et grâce à nos idées, se nourrit de notre énergie et de celle de ses "connaisseurs" (sous entendu les personnes qui connaissent cet univers, qui ont lu l'histoire ou qui y croient) pour se développer.

Il s'agit de donner matière au développement. Mais tous les univers peuvent-ils survivre ?

Nous n'offrons que des bases, des principes généraux d'un univers qui évoluera ensuite par lui même jusqu'à atteindre son autonomie énergétique et son autonomie d'action, s'il est suffisament fort et renforcé. Alors, dans ce cas, le démiurge perd tout contrôle de ce monde, mais il peut éventuellement y avoir une nouvelle interraction avec nous-même. Nous ne serions alors plus créateurs, mais transmetteurs. (ce qui nous mène au second principe).

2. Nous sommes les réceptacles d'un monde qui vient à nous de lui même, monde préalablement crée par un autre démiurge. Nous ne faisons que retranscrire des bribes qui nous parviennent, en les remettant en forme.

Pourquoi ? Pour renforcer énergétiquement cet univers ? Pour prendre le relais du démiurge originel ? Pour être les témoins de leur Histoire ? Dans ce cas, dans quel but ? Inscrire cette partie de leur Histoire dans la postérité des annales (akashiques) ?

Se pourrait-il que l'on soit sollicités dans le but de leur venir en aide ? Que leurs "prières" aient été entendues et soient parvenues jusqu'à nous et que notre rôle soit de les aider en prenant le relais ? Nous redevenons alors en partie créateurs à nouveau. Créateur + transmetteur... = transcréateur ?


Et petite question existentielle finale, just for fun...

Les univers imbriqués prennent forme de démiurges en démiurges, s'entrelacent au fur et à mesure jusqu'à former une toile, un réseau complexe d'univers. Mais quelle en a été l'origine ? Qui a été le premier démiurge ?

Pourrait-il s'agir de ce que certains nomment "Dieu" ? Pourrait-il s'agir d'une énergie primale, d'un souffle primairee qui a donné le premier élan à la création ? Peut-on parler d'une sorte d'Energie vitale (akasha ?), d'une force qui représenterait le Tout ?...
Revenir en haut Aller en bas
Lydie




Messages : 1443
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 52
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Théorie des univers imbriqués Dim 13 Oct 2013 - 17:14

Intéressant ! :content: 
Effectivement ça reprend pas mal les principes de la physique quantique où il est établi qu'il existe des univers parallèles. On aurait un double quelque part qui aurait en quelque sorte office d'ange gardien car il pourrait nous guider vu que le passé, le présent, le futur n'existent pas.  Il s'agit de La théorie du dédoublement de Jean-Pierre Garnier Malet

Mais sur le sujet ouvert par Fabrice Christophe Allain, sur la vidéo Christophe parle aussi d'univers parallèles. Comme une sorte de poupées russes qui s’emboîtent et dont on saute de l'une à l'autre en fonction de nos créations, mais aussi de nos changements de conscience. Chacun existant dans sa propre réalité.

Mais on est déjà des "Dieux", pour nos cellules on est Dieu. Alors pourquoi on ne serait pas aussi des cellules d'un autre corps plus grand ?
Après par rapport aux expériences faites par l'auteur du texte, faut être quand même méfiants. L'astral joue de sacré tours quand même, mais c'est un fait qu'on rend réel, on créé, sur ce plan, le résultat de nos émotions. D'ailleurs les pro des sorties en astral diront qu'il ne faut pas débuter tout seul car on fait souvent face à nos propres créations, qui sont souvent des monstres :content:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lydie-bonnet.fr/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Théorie des univers imbriqués Aujourd'hui à 10:49

Revenir en haut Aller en bas

Théorie des univers imbriqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reiki Usui :: Le monde intérieur :: Spiritualité-
Sauter vers: