Forum Reiki Usui

Lieu de partage, d'entraide, d'informations et de discussions sur le Reiki, la Spiritualité et la Connaissance de Soi.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Reiki et photo
par elfe Ven 25 Nov 2016 - 11:48

» Envoi Reiki du jeudi 17 novembre 2016
par lamar Lun 21 Nov 2016 - 20:28

» Chaleur pendant une séance Reiki
par Lydie Lun 31 Oct 2016 - 20:25

» aucun ressenti
par Myriam Dim 30 Oct 2016 - 9:18

» Envoi collectif Reiki du mercredi 19 octobre 2016
par Myriam Jeu 20 Oct 2016 - 15:05

» polarité des mains
par Lydie Lun 17 Oct 2016 - 23:38

» Protocole de nettoyage
par NO_STRESS Lun 12 Sep 2016 - 19:22

» Les égregores
par Lydie Sam 3 Sep 2016 - 10:40

» Purification d'un logement
par Nadège Mer 31 Aoû 2016 - 12:22

» Les 11 caractéristiques et attraits du Reiki
par Lydie Lun 29 Aoû 2016 - 9:58

» L'alimentation saine et les cinq éléments de la création universelle
par Lydie Dim 28 Aoû 2016 - 16:36

» Initiation Reiki pour enfant
par Lydie Sam 27 Aoû 2016 - 13:59

» [Lien] La mémoire de l'eau : vers une révolution de la médecine
par Myriam Ven 26 Aoû 2016 - 23:06

» Prière pour l'Assomption (15 août)
par lamar Mer 17 Aoû 2016 - 12:34

» Les espaces de respiration
par Jew Mar 16 Aoû 2016 - 22:18

» Okuden Kenzi et okuden Koki
par Janaka Mar 16 Aoû 2016 - 9:49

» Sommaire de la section 2e degré
par Lydie Mar 16 Aoû 2016 - 9:32

» Fabriquer du Sel de Bain
par Jew Dim 14 Aoû 2016 - 10:13

Boutique Reiki
Boutique Amazon

Partagez|

Le côté scientifique de l’aromathérapie vibratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alain




Messages : 152
Date d'inscription : 27/02/2014
Age : 80
Localisation : Nivelles (Belgique)

MessageSujet: Le côté scientifique de l’aromathérapie vibratoire Mar 9 Sep 2014 - 9:43

Référence : http://leslitseescitronnees.com/2011/02/10/les-differentes-aromatherapies/

Cela peut paraître surprenant de mettre en relation la science et l’aromathérapie vibratoire. Et pourtant, les molécules chimiques qui composent les huiles essentielles ont la particularité d’émettre des rayonnements électromagnétiques, des molécules positives (cations) ou négatives (anions) qui varient en fonction des longueurs d’ondes. Ces molécules "rechargent" les organes en leur apportant des électrons (recharge électromagnétique).

Notre odorat est l’un des sens les plus puissants. Il sollicite notre appétit alimentaire, sexuel, nous permet de s’alarmer en cas de danger, de renouer avec de vieux souvenirs… L’odorat est présent tous les jours et dans toutes nos activités. Lorsqu’on respire une huile essentielle, nous stimulons certaines membranes du nez qui déclenchent des signaux électriques à l’hypothalamus*.

L’hypothalamus est un axe majeur dans le corps humain, il gère entre autre certaines parties du système nerveux, endocrinien, le rythme cardiaque, la respiration, l’excitation sexuelle et même le niveau de sucre dans le sang. Nous avons également notre système limbique*, qui lui aussi a un pouvoir sur les émotions comme la colère, la tristesse, la peur, le plaisir, la joie…

Lorsque nos membranes olfactives perçoivent une odeur, elles le répercutent auprès de notre cerveau. Il passe ensuite l’information à l’organe lié aux molécules perçues. Les molécules aromatiques volatiles des huiles essentielles rentrent alors en action et influencent notre corps. Exemple avec l’huile essentielle de Basilic Tropical.

Composé à plus de 85% d’éther (antispasmodique), il est associé à la couleur verte. Lorsque vous respirez cette huile en diffusion, les molécules d’éther sont reconnues par les membranes olfactives qui renvoient l’information à l’hypothalamus. Il fait alors parvenir l’information à l’estomac ou autre organe en "souffrance" qui est alors soulagé par l’absorption des ces molécules. Avant que notre conscient n’enregistre les arômes, le corps et le subconscient les ont déjà intégré.
Revenir en haut Aller en bas
Nadège




Messages : 879
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 43
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le côté scientifique de l’aromathérapie vibratoire Mer 10 Sep 2014 - 18:54

Bonjour

Le Basilic Sacré est très bien aussi pour se rebouster, lorsque l'on veut se donner un coup de pompe au c**. Ou de faire face, tout simplement.

-Dynamise et stimule mais sans irriter
-Donne de la persévérance, du courage, de la volonté et du dynamisme pour atteindre son but, mais sans opprimer les autres.
-Contribue à atteindre et réaliser ses objectifs.
-Permet de découvrir son propre potentiel et sa mission de vie sur Terre
-Empêche de fuir les conflits et les changements.


Source; "L'aromathérapie énergétique" Lydia Bosson

J'ai utilisé largement cette huile. Bel effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nadege-tarologue.com

Le côté scientifique de l’aromathérapie vibratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reiki Usui :: Les énergies en action :: Bien-Etre et Santé au Naturel : Un esprit sain dans un corps sain :: Aromathérapie-
Sauter vers: